ACTUALITES‎ > ‎

Quelques infos en bref:

publié le 6 déc. 2011 à 07:51 par V.I.C Plomberie   [ mis à jour : 5 mai 2012 à 03:07 ]

Bientôt une vidéo d'un entretien de chaudière (type) sera mise en ligne afin que vous puissiez vous faire une idée de ce qu'est un entretien de chaudière chez V.I.C Plomberie...

Avec l'arrivée de l'hivers, les déplacements à vélo pour les entretiens de chaudière (Véligaz) deviennent un peu moins plaisant... Cependant, avec un bon équipement on s'y fait!

Je réalise actuellement un radiateur en cuivre sur mesure: petit radiateur porte serviette: aucun radiateur ne correspondait au gabarit demandé. Donc dernière option: le réaliser sois-même.


Dépannage à Dijon, rue Franklin, sur une chaudière arrivée d'une autre planète: une Performance 23 de la marque climat service... Cette marque n'existe plus! donc impossible de trouver une pièce: dans mon cas c'est d'une vanne 3 voies dont j'aurais eu besoin...


Utilisation d'une machine a geler les tuyaux car les vannes ne fermaient pas..

NOTE:
Un robinet qui goutte gaspille 5 à 20 mètres cube par an.
Une fuite de chasse d'eau c'est 30 à 250 mètres cube par an.


Rubrique sur les déchets dangereux des ménages.

Piles et accumulateurs
Les piles font partie de notre univers quotidien. Nous
en utilisons de grandes quantités : près d’un milliard
de piles et plus de 90 millions d’accumulateurs ont été
mis sur le marché français en 2006. S’ils sont rejetés
sans précaution, ils peuvent libérer dans l’environnement
de nombreux composés dangereux : acide,
plomb, aluminium, lithium, mercure, … Mais il faut
savoir qu’ils peuvent être recyclés efficacement, ce qui
permet la récupération de nombreux matériaux.


 La collecte et le recyclage : une nécessité
écologique et une obligation réglementaire
• Un taux de recyclage important
- la quasi-totalité des batteries au plomb usagées a été
collectée et recyclée en 2006, soit 175 000 tonnes ;
- 31 % des piles usagées ont été collectées en 2006, soit
plus de 9 000 tonnes.
• Un recyclage garanti
Depuis le 1er janvier 2001, la collecte des piles et accumulateurs
est obligatoire.
Les vendeurs et distributeurs doivent accepter de
reprendre les piles et accumulateurs usagés.
Comment ?
• des points de collecte sont installés chez les distributeurs
;
• les fabricants sont tenus d’assurer leur recyclage,
ce qui permet la production de matières premières
secondaires, limitant ainsi notre prélèvement sur les
ressources naturelles.

protection et poison
les pesticides
Les pesticides, appelés aussi produits phytosanitaires,
incluent les insecticides, les herbicides ou désherbants,
les anti-nuisibles et les fongicides destinés à la lutte
contre les champignons parasites.
Ce sont des matières actives ou des préparations commerciales
contenant une ou plusieurs substances qui
détruisent ou empêchent l’ennemi d’une culture de
s’installer. Des adjuvants et des formulants viennent
s’ajouter à ces substances actives.
Danger pour la santé,
menace pour l’environnement
 La toxicité pour l’homme
Elle peut être grave en cas d’absorption accidentelle,
d’inhalation forte ou de contact avec la peau. Elle
paraît également avérée en cas d’ingestion régulière
de résidus de pesticides dans l’alimentation ou l’eau
de boisson.
Outre les empoisonnements, la toxicité se manifeste
par des effets très divers : cancérigènes, immunodépresseurs,
mutagènes, neurotoxiques, etc.
Il a été montré que les pesticides étaient capables d’endommager
le système immunitaire ou de perturber les
régulations hormonales. Ils sont également soupçonnés
d’accroître le taux de certains cancers (sein, prostate) et
de réduire la fécondité masculine.

 La pollution des eaux
Les jardiniers amateurs seraient responsables pour un
quart de la pollution des eaux de surfaces et des nappes
souterraines.
 La pollution de l’air
Les trois-quart du volume des produits appliqués
seraient perdus lors de pratiques inopportunes (mauvaises
conditions climatiques, topographiques, etc.). Il
y a transfert de molécules de produits phytosanitaires
vers l’atmosphère.
La procédure de mise sur le marché
Avant d’arriver sur le marché, un produit phytosanitaire est
soigneusement étudié. En effet, les sociétés doivent faire une
demande d’autorisation de mise sur le marché. Celle-ci sera
éventuellement octroyée après l’examen du dossier prouvant
d’une part l’efficacité du produit, d’autre part son innocuité
pour l’homme et l’environnement. L’emploi de ces produits
limite donc les risques pour la santé.
NOCIF
22
 La perturbation des organismes vivants
La faune aquatique est directement menacée par
les surdosages et l’application à proximité des points
d’eau ou sur des sols imperméables, en pente, etc. Les
produits phytosanitaires peuvent s’accumuler dans la
chaîne alimentaire et perturber les cycles biologiques.
Agir et réagir
pour une meilleure protection
Les engrais de synthèse et les produits phytosanitaires
ne sont donc pas des substances anodines. Ils sont rarement
indispensables : certaines variétés horticoles ou
potagères sont moins sensibles au maladies ; le paillage
limite la pousse des mauvaises herbes et leur arrachage
à la main évite l’emploi d’herbicides ; des associations
de plantes repoussent les insectes indésirables et certains
insectes prédateurs (coccinelles) sont de bons
alliés pour les jardiniers ; le compost « maison » est un
excellent amendement, son emploi peut limiter l’usage
d’engrais.
Si vous utilisez malgré tout engrais et pesticides, soyez
prudents !
 Des conseils pour protéger votre santé,
celle de vos enfants
et de vos animaux familiers
• Lisez attentivement l’étiquette : elle vous informe
sur les conditions d’emploi et les risques éventuels.
• Ne mangez pas, ne buvez pas et ne fumez pas pendant
la préparation de la bouillie et le traitement.



Comments